Retour accueil
Rappel des objectifs du festival

Depuis 15 ans, Le festival propose chaque année aux enfants, de découvrir des films différents de ceux qu’ils ont l’habitude de voir, de les emmener hors des sentiers balisés des films de grande consommation, vers des films qui leur donnent envie d’innover et leur montrent le chemin de terres inconnues…
Mais ce qui est inconnu fait souvent peur, tel le renard du Petit Prince, cela requiert une approche, une lenteur qui est aussi une forme d’action, de prendre le temps de regarder, de préférer le sens à l’apparence…

Chaque film proposé est une invitation à la réflexion, un support de débat sur le monde qui nous entoure, une ouverture à d’autres cultures, d’autres modes de vie, de pensée, une interrogation sur notre propre façon de vivre, nos choix, nos espoirs... Tous les films sont accompagnés de présentation, débats, rencontres avec des réalisateurs et aussi de fiches pédagogiques, afin de prolonger la projection et de recueillir les réflexions des enfants.

Festival enfant cinéma

Progressivement, le festival a mis en place des classes jury, section fiction et animation, en 2006, une section documentaire et en 2008, une section courts-métrages ont complété le choix proposé aux enfants jury.
Cette activité, ouverte aux écoles élémentaires, collèges, centres de loisirs et tous autres lieux accueillant des enfants, a pour objet d’éveiller l’esprit critique des enfants, de leur apprendre à argumenter et à regarder un film autrement, c’est à dire en repérant tous les éléments qui le composent.
Les critiques constructives et approfondies qui résultent des débats, rendent compte aussi de toutes les réflexions des enfants rencontrés au cours du festival.
Ces échanges sont essentiels pour affiner les critères de sélection de la programmation suivante et cette idée que les enfants contribuent indirectement au choix des films a abouti à la création d’un nouvel atelier de programmation.

Un groupe d’enfants (10/11 ans) va donc composer le programme de courts-métrages 2009. Accompagner les films, c’est aussi faire découvrir aux enfants l’envers du décor, les coulisses du cinéma (visite de la cabine de projection, échange avec l’opérateur, rencontre avec des techniciens du cinéma…)
Les classes jury montent souvent des projets cinéma qui leur permettent, en plus du festival, d’organiser des sorties pédagogiques (Cinémathèque par exemple) ou de réaliser des films.
Le festival accompagne ces projets dans le cadre d’ateliers d’initiation pour se familiariser avec les bases de la technique, de séances d’expérimentation et d’analyse de décryptage de l’image ou de projets plus longs, afin de donner aux enfants l’occasion de passer derrière la caméra, pour devenir acteurs, conduire un projet en groupe, s’exprimer, formuler leurs idées.

En 2005, le festival a initié un Atelier jeune cinéma, plus particulièrement destiné à un  public en situation difficile. Ce projet s’est mis en place avec un groupe de jeunes de la Fondation Helen Poidatz de St-Fargeau-Ponthierry (77) qui accueille en internat scolarisé, des enfants handicapés moteurs.
Projet sur une année, qui a fait intervenir deux jeunes réalisatrices et permis aux enfants de réaliser trois courts métrages, dans des conditions proches d’une réalisation professionnelle.

Nouveau projet développé actuellement, en lien avec l’Atelier jeune cinéma, La Malle animée, un outil complet (modèles de personnages dans les principales techniques du cinéma d’animation, tutoriaux, banc-titre, livret pédagogique …) qui permet aux enseignants et animateurs de mener à bien la réalisation d’un film d’animation,  avec la participation d’un réalisateur professionnel, utilisant dans son travail la technique choisie.

Bilan 2008

La tournée du festival 2008 à travers la Seine et Marne, une partie de l'Essonne et des Yvelines (Versailles et Le Chesnay) a comme chaque année remporté un franc succès auprès des enfants, plus de 30 000 participants.

Cinéma festivalSuccès inégal cependant selon les films, qui indique toujours cette difficulté des enfants à accepter des films conçus sur d’autres rythmes que la rapidité, l’action trépidante, où la réflexion n’a le temps, ni de se poser, ni de s’attarder, pressée par ce qui suit !
Voilà une raison de plus pour justifier l’organisation d’un festival et d’actions cinéma spécifiques, afin de permettre aux enfants d’accéder à des films plus exigeants et aussi de se familiariser avec la VO.
On constate régulièrement qu’un film différent, lorsqu’il est  bien présenté et resitué dans son contexte, touche le jeune public et le rend réactif et créatif…
Pour preuve, la réflexion d’un enfant jury de10 ans, expliquant ce que le travail de jury lui avait apporté, en comparant simplement le difficile documentaire We feed the world, qui montrait la réalité, avec Taxi 4 !
Cet enfant a probablement réalisé que le cinéma pouvait avoir un objectif autre que celui de le distraire d’une façon facile et convenue.
Après 15 ans de festival, espérons que toutes les graines d’images semées, aient germé et que les enfants d’hier soient peut-être mieux préparés à vivre dans un monde complexe et à y trouver leur juste place.

Le palmarès 2008
© 2008 L'enfant et le 7e art – Tous droits réservés