Genres cinématographiques
0 0
Les grandes œuvres transcendent souvent les genres

Les genres cinématographiques se définissent par le thème principal du film ou (et) par la manière de le traiter. Bien sûr, un film est rarement cantonné à une seule et unique catégorie et les grandes œuvres transcendent souvent les genres. Metropolis de Fritz Lang, Les temps modernes de Chaplin ou Mulholland Drive de David Lynch, sont difficiles à étiqueter ou à faire rentrer dans une boîte. C'est peut-être pour cela qu'on les appelle des « grands films »…

 
Genre Définition Exemples
Final Fantasy
Animation / Dessin animé
Là, il s'agit plus de la technique utilisée pour réaliser le film que du thème principal. À l'origine, il s'agissait surtout de dessins, filmés l'un après l'autre, pour donner l'impression de mouvement. Que ce soit des techniques d'ombres chinoises (Aventures du Prince Ahmed) ou des animations en patte modelée (Wallace et Gromit). On utilise de plus en plus les techniques numériques pour le montage du film, voire même pour concevoir et réaliser tout le film en 3D avec des rendus hyperréalistes (Shrek, Final Fantasy). > Blanche Neige et les 7 nains
> Kirikou et la Sorcière
> Wallace et Gromit
> Toy Story
> Final Fantasy-Créatures de l'esprit

Robin des bois
Action / Aventure
Le film d'aventure se caractérise par l'enchaînement continu de scènes d'action, qui compense souvent la pauvreté et les invraisemblances du scénario. En plus des cascades et des décors à gros budget, le héros surhumain et indestructible est un des ingrédients essentiels de ce genre. Héros mythologique, preux chevalier, explorateur intrépide, commando d'élite… il ne s'encombre pas d'états d'âme ou de subtilités psychologiques : il trucide d'abord, et réfléchit ensuite… Outre sa fonction idéologique, le film d'action est aussi thérapeutique et exutoire pour le spectateur, qui par procuration va se venger des injustices, châtier les méchants, et sauver le monde du chaos… et tout ça, sans défaire son brushing !

> Robin des Bois
> Les aventures du Baron de Munchausen
> Les aventuriers de l'Arche perdue
> Mad max
> James Bond 007


MulHolland Drive
Auteur / expérimental

Bien que la définition du film d'auteur soit très subjectif et personnelle il n'en reste pas moins un genre passionnant. Dans le film d'auteur, le vrai sujet du film est l'auteur lui-même et sa vision du monde… et le thème devient presque secondaire. Que se soit un policier ou un film de science fiction, le réalisateur nous invite d'abord dans sa poésie intérieure, et à suivre son fil d'Ariane… Un film d'auteur est indéfendable et inexplicable… On rentre dedans ou pas, mais le terme de  « 7e art » prend ici tout son sens… Un film expérimental est un film d'auteur, pas tout à fait mur…

> L’âge d’or
> Onibaba
> Brazil
> Le Festin nu
> The Big Lebowski
> Mulholland Drive


Charlot Patine
Burlesque
Très lié au cinéma muet, le burlesque est un film comique, au scénario rudimentaire, basé essentiellement sur des gags visuels. Aux débuts du cinéma, les artistes venaient essentiellement du cirque et du music hall, auxquels ils empruntèrent leurs répertoires et leurs "trucs". Un des premiers films burlesques, L'Arroseur arrosé, par ex., est un gag de clowns, vieux comme le monde mais qui fait toujours rire les enfants… et les grands !

> L'Arroseur Arrosé
> Charlot patine
> Les Marx Brothers
> Les Vacances de M. Hulot
> Mary à tout prix


Diner de cons
Comédie
On pourrait dire que la comédie est l'évolution naturelle du burlesque. Avec un scénario plus étoffé, des dialogues et des personnages beaucoup plus complexes.. Souvent la comédie part de situations tragiques (L'invasion Nazie en Pologne, dans To be or not to be) ou traite des sujets extrêmement sérieux, comme la religion (La vie de Brian) pour nous inviter à réfléchir et rire sur le monde et sur nous même. Le rire n'étant qu'un prétexte pour nous ouvrir et mieux faire passer le message !

> To be or not to be
> Les Tontons flingueurs
> Monty Python : La Vie de Brian
> Le Gendarme de St-Tropez
> Le Diner de cons


Devdas
Comédie musicale
La comédie musicale est apparue tout naturellement avec la sonorisation du film vers 1930. Au début, simple reprise filmée de revues de music-hall de Broadway, rapidement des créateurs (comme Busby Berkeley) inventairent un univers visuel, fait de kaléidoscopes vivants, d'arabesques de corps démultipliées par des miroirs, avec des placements de caméra et des travellings inventifs. Le genre se veut distrayant et sans prétention. S'il est tombé en désuétude en occident, il reste le favori du cinéma indien !

> Singing in The Rain
> Le Rock du bagne
> West side Story
> Hair
> Devdas
> Moulin Rouge


Planete Bleue
Documentaire
Contrairement à la fiction, le documentaire est supposé montrer la « réalité » sans mise en scène, avec des prises de vue faites sur le vif, des interview ou des images d'archives. Pourtant aucun documentaire n'est « neutre » et n'est que le point de vue de son auteur ou une facette de la réalité. Comme dans le documentaire animalier où le commentaire anthropomorphique et le montage théatralisé déforment bien souvent la « réalité naturelle ». Il est aussi le media de choix de la propagande politique, puisqu'il est sensé « montrer la réalité » et permet donc d'influencer ou (et) manipuler fortement le spectateur…

> Nuit et brouillard
> Baraka
> La Planète bleue
> Microcosmos
> Bowling for Columbine


Casablanca
Drame

C'est probablement le genre, qui pourrait englober tous les autres. Par essence même la vie est un drame, un drame parfois joyeux, parfois fantastique, parfois violent, parfois historique… même les documentaires animaliers ont souvent un côté dramatique évident… Le drame n'est pas différent de la comédie dans les sujets qu'il traite, mais dans sa manière de les traiter. En mettant en avant la vie intérieure des personnages souvent dans la dualité, le côté inexorable du destin, l'impossibilité d'aimer, la mort au bout du chemin… Certains font des sous catégories dans le drame : épique, sentimental, psychologique, social…

> L'Ange bleu
> Les enfants du paradis
> Casablanca
> Hotel du Nord
> Bad Lieutenant
> Mar Adentro
> La leçon de piano


L'antre de la folie
Fantastique

Le film fantastique se construit sur l'intrusion d'une autre réalité, dans la réalité. Tout l'art du réalisateur est d'arriver à faire accepter progressivement l’étrange ou le paranormal au sein du réel et d'en profiter au passage pour questionner ce fameux  «réel ». Des réalisateurs comme Alfred Hitchcock, John Carpenter, David Lynch, Tim Burton… ont réalisé de vrais chefs-d'œuvres du genre et du cinéma tout court. Le film d'horreur, n'est souvent qu'un film fantastique raté, au scénario bancal, dont le but principal est de faire peur aux ados friants de scènes gore et de starlettes dénudées. Premier producteur mondial de navets et de série B, le film d'horreur est souvent plus réussit quand il se pastiche lui même (Scary Movie)…

> Nosferatus le Vampire
> Docteur Jekyll et Mister Hyde
> Les oiseaux
> Shining
> L'Antre de la folie
> L'Exorciste
> Edward aux mains d'argent


Apocalypse Now
Guerre
Le film de guerre est essentiellement un film d'aventure qui se déroule durant un conflit miltaire, avec souvent, un message politique ou patriotique. Dans les « bons films » de guerre, en montrant le côté le plus sombre de la nature humaine et dans un environnement où la vie perds toute valeur, le réalisateur s'interroge sur la nature et le sens même de celle-ci. Si les films de guerre sont rarement des films « agréables » à voir, ils sont parfois nécessaires. Mais comme le soldat, le spectateur en sort rarement indemne…

> Apocalypse Now
> Full Metal Jacket
> Capitaine Conan
> Un long dimanche de fiançailles
> Lettres d'Iwo Jima


Cyrano de Bergerac
Historique
Entretenant un rapport plus ou moins exact avec des événements historiques qui lui sert de cadre, le film historique (nommé aussi film en costumes) se situe dans une époque suffisemment ancienne pour donner au spectateur un sentiment de dépaysement total. L'habillement, les décors, les rapports sociaux différents, parfois même le language participent à l'ambiance et à l'intrigue du film. Le film historique permet souvent de traiter un sujet actuel avec la distance et la sérénité que donne le temps. Lorsqu'il retrace la vie d'une personne on parle plutôt de film biographique.

> Yvan le Terrible
> Le Cid
> Les duellistes
> Le Nom de la Rose
> La Reine Margot
> Cyrano de Bergerac
> La Chute


Ip Man
Kung-Fu
Le film de kung-fu est un genre du cinéma d'action inspiré par les arts martiaux chinois (désignés populairement par le terme kung-fu). Il est principalement produit en Chine et est souvent associé au cinéma hongkongais. Les acteurs les plus célèbres sont Bruce Lee, Jet Li, Jackie Chan et Donnie Yen. Le film de kung-fu est principalement un film d'action mais on peut trouver des éléments propres à la comédie et au drame. Ils sont caractérisés par des combats aux chorégraphies époustouflantes. > La fureur de vaincre
> Kill Bill
> La 36e chambre de Shaolin
> Tigre et dragon
> Crazy Kung Fu
> Ip Man

Gladiator
Peplum
Depuis le début des années 1950, grâce aux productions italiennes et américaines, ce mot désigne les films dont l'action se situe historiquement dans l'Antiquité et, en particulier, celle de la Rome Antique, de la Grèce antique (et mythologique) et de l'Égypte antique. Il existe aussi des péplums bibliques basés sur l'Ancien ou le Nouveau Testament. Ce genre s'est "éteint" dans les années 70 et ceci pendant trois décennies. C'est la sortie de Gladiator de Ridley Scott en 2000 qui le remet sur le devant de la scène… La production depuis s'est diversifiée, soit en nous livrant une vision très réaliste de l'Antiquité, soit au contraire en flirtant avec l' "Heroic fantasy"…

> Jason et les argonautes
> Cléopâtre
> Spartacus
> Les dix commandements
> Gladiator
> Agora
>
300


Potemkine
Politique

Le film politique met en scène le pouvoir politique, ou la lutte d'un individu contre ce pouvoir. Le film politique dénonce, entre autres, les mouvements qui entravent le fonctionnement de la société, et peuvent être considérés comme des excès du pouvoir, notamment la peine de mort, l'avortement, la répression anti-syndicale, l'esclavage, ou encore la colonisation. Ce genre cinématographique a encore de beaux jours devant lui…
Son frère ennemi est le film de propagande qui lui va servir une idéologie de la pensée unique et manipuler les images afin de convaincre le plus grand nombre.

> Potemkine
> Z
> Le vent se lève
> Invictus
> Malcom X
> Triumph des Willens


Immortel
Science fiction
La science fiction invente un univers futuriste, dont les éléments extraordinaires restent néanmoins plausibles puisqu’ils prennent appui sur une évolution scientifique, biologique ou (et) politique possibles ou un changement radical (écologogique, climatique…). Bien que aussi centré sur l’imaginaire, la science fiction se distingue du fantastique en ce qu'il met en scène, tout un monde relevant d’une certaine cohérence cartésienne et propose souvent une vision philosophique ou utopique d'un monde futur.

> Le Voyage Dans La Lune
> Metropolis
> 2001, L'Odyssée De L'Espace
> Star War
> Blade Runner
> Immortel
> Matrix


Columbo
Serie télé

Bien que ce ne soit pas un genre en soi, la série télé, outre sa grande popularité et le fait que de grands réalisateurs en aient tourné (Spielberg, Lynch, Godard, Tarentino…), possède certains privilèges narratifs : cross-over entre épisodes, temps réel (24h chrono), attachement affectif aux personnages. Souvent du genre policier ou « comedie de situation » (sitcom), son étalement temporel permet aussi d'approfondir la complexité des personnages. Même si la majorité des séries sont considérées à juste titre comme de la "soupe", certaines ont gagné, par leur originalité et leur créativité (Le Prisonnier, Twin Peaks, XFiles… ) leur place au Panthéon cinématographique.

> Pollux
> Columbo
> Chapeau melon et bottes de cuir
> Le Prisonnier
> Twin Peaks
> X Files
> CSI (Les experts Las Vegas)


Il était une fois dans l'ouest
Western
Dans un sens, le western est un film historique parmi d'autres mais qui a connu un énorme succès après guerre et marqué l'esprit de toute une génération. Le western relate l’épopée au 19e siècle des pionniers européens, envahissant le territoire du nouveau monde. Ce récit édulcoré, qui passe sous silence le génocide des peuples indiens et l'exploitation inhumaine des esclaves africains et des « ouvriers » chinois, servi aussi à donner bonne conscience au peuple américain. Il faudra attendre Danse avec les Loup, sorti en 1990 pour redonner un peu d'intérêt historique et cinématographique à ce genre. Le « western spaghetti » (Sergio Leone) eut lui aussi, et à juste titre sont heure de gloire.

> Billy The Kid
> Rio Bravo
> Il était une fois dans l'Ouest
> Le soldat bleu
> Danse avec les loups
> Blueberry
> True Grit


  Enfin… il est des genres comme des vedettes de cinéma, qui ont eut leurs heures de gloire et produit quelques grands films, mais ont prit une retraite… bien méritée !  

© 2008 L'enfant et le 7e art – Tous droits réservés